LP Jean D'Arcet

Un lycée où il fait bon apprendre

Historique du lycée

ARCET ou D'ARCET Jean (1725 - 1801)

 

Il naquit à Audignon, petit village près de Doazit dans l’arrondissement de Saint Sever. Il appartient à une famille de magistrats. Très jeune il manifesta une vocation pour les sciences. Précepteur du fils de Montesqieu, puis secrétaire de Montesquieu, ce dernier l’emmena à Paris pour terminer ses études : médecine, sciences et chimie. Jean d’Arcet essaya de percer le secret de la porcelaine. Il inventa un alliage à bas point de fusion.

 

En 1774, il effectua un voyage dans les Pyrénées et lança alors l’idée d’installer un observatoire météorologique au Pic de Bigorre. Après la Révolution, il revint à Paris et devint membre du Sénat. Il mourut plein d’honneurs et de gloire. Un hommage lui fut rendu au Collège de France lors du centième anniversaire de sa mort en 1901.

Image1 Image2  

 

 

Et son Lycée….

Les bâtiments existants, un ancien couvent, s’inscrivent dans le site tout à fait exceptionnel de l’église Sainte Quitterie, datant du XIIIème siècle, pour partie, classés monuments historiques et inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le lycée est édifié sur une colline dominant la ville et dans un cadre verdoyant et bucolique, propice à la méditation et à l’étude. Au cours des XVIè & XVIIéme siècles, il est devenu un établissement à vocation scolaire : le collège ecclésiastique d’Aire s’y est installé à cette époque. Jean d’Arcet y a été élève vers 1734.

 

Image3 Image5

Au cours du XXe siècle, l’établissement scolaire a connu des affectations diverses. Au début du siècle, il fut Ecole Professionnelle Industrielle et Commerciale. Vers 1930, il est devenu Lycée d’Enseignement Général et Technique de Garçons. Après la construction de l’actuel Lycée, les locaux ont été affectés en 1969 au Collège d’Enseignement Technique. C’est au cours de cette période que l’établissement a pris le patronyme de Jean d’Arcet.

Image6 Image7

L’année 1985 est marquée par la démolition des anciens ateliers industriels et la construction sur cet emplacement, d’un bâtiment neuf destiné à l’enseignement professionnel des sections Cuisine. Cette rénovation s’est poursuivie tout au long des années 1995-1997. La mission consistait à créer :

  • des internats garçons et filles avec l’infirmerie, le foyer et les services généraux,
  • à réaliser un pôle pédagogique avec des cuisines professionnelles, accompagnées de son restaurant d’application,
  • de réhabiliter les locaux anciens afin de répondre aux normes de sécurité en vigueur, de les rendre plus adaptés à un enseignement de qualité, de conférer au CDI et à la partie administrative un cadre de travail permettant à chaque secteur d’exercer sa mission dans les meilleurs conditions.

On soulignera la volonté de chacun des intervenants de respecter l’échelle des bâtiments anciens et leur volumétrie et d’articuler harmonieusement l’existant et les créations. C’est ainsi que la ligne en « U » du couvent a servi de ligne conductrice pour les extensions réalisées. Dans le prolongement de la cour d’honneur, l’internat et son espace vert ont été réalisés en aménageant un parvis pour le foyer vers le sud.

 

Le salon de coiffure

logo coiffure

Le Restaurant

logo restaurant blanc

Accompagnement Personnalisé

logo AP

Gestion Administration

logo GA

logo lp2 ico phone 05 58 71 63 50
ico fax 05 58 71 46 86
ico adresse

1 Place Sainte Quitterie

40800 AIRE SUR L'ADOUR

logo erasmus

logo parlement europeen

ico webmail small

logo sacoche original

ico grr 

ico pronote maison

 

ico pronote lycee

 

logo edmodo

 

 

teleservices

TELESERVICES2

 

logo esidoc baseline

logo etwinning     

logo lea

Espace GA

cerise pro2         Logo Bac